Logo telephone-bleu IMG_3253

Expertise technique du bâtiment et assistance travaux

09 83 77 00 48

numéro non surtaxé

logo EXPERT BATIMENT PARIS

Conseil et assistance technique auprès

des particuliers et des entreprises

désirant installer un chauffe-eau thermodynamique

Dimensionnement d'un chauffe-eau thermodynamique

Rappel :

 

Lorsque l’on chauffe un volume d’eau ou d’air qui se trouve au contact d’un autre volume d’eau ou d’air plus froid, il y a transfert de chaleur de la zone la plus chaude vers la plus froide.

 

Pour maintenir l’eau chauffée à l’intérieur du ballon à une température constante, il faudra dépenser une certaine quantité d’énergie pour compenser cette fuite de chaleur à travers son enveloppe. Ainsi, un ballon d’eau chaude sanitaire, nouvelle génération, c’est-à-dire très bien isolé, aura besoin d’une énergie de 2Kw par jour, uniquement pour maintenir sa température.

 

Cette déperdition est directement proportionnelle à la surface de l’enveloppe du ballon (lieu des échanges thermiques), donc à sa contenance. Pour cette raison, il est important dimensionner  la contenance du ballon au plus près des besoins qui sera fonction du nombre d’occupants d’une maison et de leur habitude (nombre de douche et/ou de bain, vaisselle faite à la main ou lave-vaisselle….).

 

-Trop petit,  un ballon thermodynamique entraîne un manque d’eau chaude à certaines heures ou un enclenchement trop fréquent de l’appoint électrique, source d’une surconsommation.

 

-Trop grand, un ballon thermodynamique entraîne un investissement plus important, et plus de déperditions de chaleur, d’où une consommation électrique plus élevée.  Cela se traduit par un retour sur investissement moins probant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mémoire :

 

Plus le milieu dans lequel sont puisées les calories est froid, moins il y a de calories à transférer à l’eau chaude sanitaire. Par conséquent, plus la température de l’air est basse, moins bon sera le rendement d’un ballon thermodynamique.

 

Pour cette raison, avec un captage sur air extérieur, le rendement d’un ballon thermodynamique sera satisfaisant en zone H3,  relativement bon en zone H2. En zone H1, selon les régions, le retour sur investissement dans un ballon thermodynamique peut s’avérer incertain. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La moyenne de consommation journalière et par personne est de 40 litres d’eau chaude à 50° et engendre une consommation journalière moyenne électrique de 0.8Kw par personne.

 

Afin d’obtenir le meilleur niveau de performance des chauffe-eau thermodynamiques, plus la consigne de température de l’eau est basse, meilleures sont les performances. Toutefois, afin de limiter le risque de développement de légionnelles, la limite basse de température en sortie de ballon doit être de 55°. C’est également une exigence au regard de l’arrêté du 30 novembre 2005 pour les ballons d’une contenance supérieure à 400 litres.

Dimensionnement Ballon thermodynamique carte